Tout savoir sur les casques de chantier !

 

COMMENT BIEN CHOISIR SON CASQUE DE CHANTIER ?

Inesthétique, inconfortable, vous rechignez parfois à porter un casque sur le terrain. De plus, choisir un casque de protection peut s’avérer un vrai casse-tête

Le casque de chantier est pourtant indispensable pour protéger votre tête des blessures éventuelles, des projections ou des chutes d’objets. Il a pour vocation d’absorber les chocs. Pour être efficace, il doit être adapté à la tête du porteur (ni trop grand, ni trop petit) et doit répondre aux normes en vigueur. La norme Européenne, EN 397 régit le niveau de protection de vos casques mais aussi leur période limite d’utilisation.

Le saviez-vous ? Oui, votre casque a une durée de vie limitée entre 36 et 84 mois. Tout changement de couleur, fissuration, défibrage, déformation est un signe de vieillissement et donc de remplacement impératif.

Attention : un casque neuf en apparence peut avoir perdu de son efficacité après avoir subi un choc important. Il est donc nécessaire de le changer sans délai.

 

LA SELECTION LEPONT :

 
MarqueCatuPortwestPortwest
Modèle

Casque isolant électrique

Visière de protection incluse

Casque de chantier PremiumCasque de chantier Basics
MatièrePolypropylèneABS ultra robustePolypropylène
Durée utilisation60 mois = 5 ans84 mois = 7 ans60 mois = 5 ans
+ produitAntichoc électriqueConfort optimalPremier Prix
NormeEN 50365EN 397/A1EN 397/A1
Jugulaireouiouinon
Ventilationnonouioui
ConditionnementA l’unitéA l’unitéLot de 2
CouleurBlancJaune, Orange, BlancJaune, Blanc
HarnaisTextile + six points d’ancrage avec réglage de la profondeurTextile + bandeau anti-sueurPlastique
Taille réglableOui (52 à 66 cm)Oui (56 à 63 cm)Oui (52 à 62 cm)
Poids700 gr460 gr440 gr
Prix HT185,00 € l'unité13,00 € l'unité

10,00 € les 2

 Achetez iciAchetez iciAchetez ici

 

 

Les risques pour la tête

Lors de vos mesures sur le terrain, il existe un risque de chute d’objets sur certains chantiers ou un risque de chocs électriques dans des environnements dangereux...

Chocs et températures extrêmes peuvent avoir sur le cerveau de graves conséquences. Votre tête doit donc être protégée en priorité.

 

Voici un tableau des différents risques auxquels vous ne pensez pas toujours :

 

Nature du risqueNature du risqueProtection possible

Risque mécanique

Chocs. Chutes d’objets. Écrasement latéralCapacité d’absorption des chocs. Résistance à la perforation. Rigidité latérale
Risque thermiqueFroid ou chaleur. Projection de métal en fusionMaintien des fonctions à haute et basse température. Résistance aux projections
Risque électriqueBasse tension électrique. Arcs électriques. Décharges électrostatiquesIsolation électrique

 

Comment protéger votre tête ?

Il existe deux types de protection pour votre la tête. Vous devez les choisir en fonction des risques que vous allez rencontrer sur le terrain et du contexte d'utilisation :

  • Les casquettes anti-heurt : Elles sont essentiellement conseillées pour une utilisation à l’intérieur. Elles vous protègent des risques de blessures superficielles provoquées par des objets fixes.
  • Les casques de travail : Les casques de sécurité vous protègent des chutes d’objets ou des chutes de la personne. Le port du casque permet de se prémunir contre d’autres risques possibles sur les lieux de vos mesures topographiques tels que le contact avec des conducteurs électriques sous tension, la projection de liquides chauds ou corrosifs...

 

Les normes des casques de protection

La norme EN397 réglemente les exigences générales pour les casques de protection pour l’industrie. Cette norme fixe les critères obligatoires :

  • D’absorption des chocs jusqu’à 5KN
  • D’ancrage et de largeur de jugulaire
  • De surface d’aération de hauteur de port
  • Elle comporte aussi des exigences facultatives voir tableau ci-dessous :

 

 Casque de protectionCasque de protection haute performanceCasque anti-heurtCasque isolant
 EN 397EN 14052EN 812EN 50365/397
Absorption des chocsObligatoireObligatoireObligatoireObligatoire
Résistance à la pénétrationObligatoireObligatoireObligatoireObligatoire
Résistance à la flammeObligatoireObligatoireFacultativeObligatoire
Points d’ancrage de la jugulaireObligatoireObligatoireObligatoireObligatoire
Résistance aux très basses températuresFacultativeFacultativeFacultativeFacultative
Résistance aux très hautes températuresFacultativeFacultative Facultative
Résistance à la chaleur radiante Facultative  
Essais électriquesFacultativeFacultativeFacultativeObligatoire
Résistance à la déformation latéraleFacultative  Facultative
Résistance aux projections de métaux en fusionFacultativeFacultative Facultative

 

 

Comment un casque de chantier vous protège-t-il ?

 

Comment-casque-de-chantier-vous-protège

 

  • La calotte a pour fonction de résister aux chocs extérieurs. Elle est fabriquée avec un matériau léger et résistant tel que le polyéthylène ou une autre matière selon les casques.
  • Le harnais maintient le casque en place sur votre tête et doit jouer un rôle d’amortisseur lors d’un choc... La coiffe se compose de 2 éléments : le tour de tête réglable et les sangles d’amortissement. Pour remplir son rôle, le tour de tête doit être réglé et adapté à la morphologie individuelle. Le tour de tête peut être en plastique ou en tissu mais nous vous conseillons des sangles en textile pour un meilleur confort et éviter ainsi les allergies.
  • La jugulaire assure le maintien du casque sur votre tête, notamment pour des travaux de mesure en hauteur.

 

Obligation de l’employeur pour les EPI et casques de chantier :

Le code du travail est très précis à ce sujet. l’article R. 4323-95 stipule : « L’employeur doit fournir gratuitement les EPI et les vêtements de travail. L’employeur assure leur bon fonctionnement et leur maintien dans un état hygiénique satisfaisant par les entretiens, réparations et remplacements nécessaires. «La fourniture des EPI est un sujet essentiel pour toutes entreprises. L’acceptation du port de vêtements de protection par les employés affecte plus ou moins favorablement le nombre d’accidents de travail. La meilleure solution reste le choix d’un équipement adapté en concertation avec les futurs utilisateurs.

 

Quand remplacer son casque de chantier ?

Différents matériaux sont utilisés pour fabriquer un casque de protection. Selon la matière, un casque n’aura pas la même résistance aux chocs et aux épreuves du temps.

 

MatièreDate d’utilisation en moyenne 
Polyéthylène + Polypropylène36 mois 
ABS (Acrylo Butadiène Styrène)48 mois 
Polyamide - PA48 mois 
Polyester + fibre de verre60 mois 

 

En réalité, ce sont les fabricants qui s’engagent sur la durée de vie de leurs casques.

Certains d’entre eux, comme PORTWEST par exemple, s’engage sur une durée d'utilisation de 7 ans (84 mois) pour les casques ABS et 5 ans (60 mois) pour les autres.

Vous trouverez la durée d’utilisation de votre casque sur l’étiquette ou sur la notice d’utilisation.

 


Quelle matière, pour quelle utilisation ?

Préconisation pour les différentes matières du casque

Risques Mécaniques : Chocs, chutes d’objets>> Tous les casques conformes à l’EN397 
Risques Electrique : Basse tension électrique>> Polyamide diélectrique 
Risque Thermique : Froid ou chaleur>> Fibre de verre 

 

 

Informations sur le marquage des casques de sécurité

Pour avoir des informations claires et précises sur votre casque de chantier, regardez l’étiquette apposée sur celui-ci. Vous y trouverez notamment le marquage réglementaire CE, mais aussi le marquage de la norme et la marque NF attribuée par l’AFNOR.

 

Informations sur l’étiquette de votre casque de chantier

 

  • Numéro de la norme européenne
  • Le nom ou le code du fabricant l’année et le trimestre de fabrication
  • le type du casque, la taille ou la plage de taille (en cm) doivent figurer sur la calotte et sur le harnais
  • l’abréviation du matériau de la calotte conformément à l’ISO 472 - acrylonitrile / butadiène/styrène : ABS - polyamide : PA - polycarbonate : PC - polyéthylène : PE - polypropylène : PP

 

 

Comment entretenir son casque de protection ?

Les casques de sécurité sont mis à rude épreuve : exposition quotidienne aux UV, chocs multiples, mauvais stockage.

Pour préserver au maximum votre casque de chantier, vous devez le protéger et l’entretenir avec soin.

 

Quelques conseils simples à suivre :

  • Le nettoyer régulièrement, à l’eau additionnée de savon uniquement
  • Le stocker à l’abri de la lumière (UV), de la chaleur et des intempéries,
  • Éviter de l'exposer derrière une vitre, un pare-brise ou la lunette arrière d’une voiture.
  • Le placer dans une housse afin de conserver votre casque dans les meilleures conditions.

 

 

Retrouvez nos autres accessoires de protection sur notre site ici